A TunderA

Comme chaque année au mois de mai avant les grosses chaleurs estivales et avant la transhumance qui aura lieu dans les semaines qui viennent, on pratique la tonte des moutons : A Tundera. 


Perdue au milieu de la campagne de la plaine orientale, une jolie bergerie familiale est en pleine effervescence. Aujourd’hui il faut tondre la centaine de brebis que forme le cheptel. C'est en mai que les animaux laineux doivent être rasés de près avant qu'il fasse chaud et avant que les bêtes ne montent en montagne. Ah ! la transhumance encore une autre belle tradition... Si quelques éleveurs dans les villages en montagne pratiquent encore la tonte à l'ancienne aux ciseaux ("e forbice"), c'est plutôt le chant des tondeuses électriques rapides et efficaces, qui résonnent dans les exploitations de la plaine orientale. 
Il faut préparer les enclos, installer le matériel, rassembler les bêtes. Voilà, tout est prêt et c'est parti !


Oui, c'est parti pour une "valse à deux temps, à trois temps" qui commence cette belle journée ensoleillée entre les brebis et les bergers aux rythmes des "HU !", "Mééééé ! " et "BRRR !", "Mééééé !" ou "HEP !" et tintement de cloches à tout va. C'est sportif !


Voilà les bêtes sont rassemblées dans l'enclos et elles attendent d'être présentées une à une devant le "tondeur". Mais avant, notre berger Félix sélectionne les animaux qui ont besoin de soins médicaux, de manucure ou de taillage de cornes comme ici pour ce bélier fougueux dont les excroissances seraient mortelles lors d'une bagarre !


C'est donc à tour de rôle que le bétail est présenté pour être tondu et lorsque le propriétaire est aidé par la famille, les amis, les jeunes, les moins jeunes et tout le monde s'y met, le travail avance vite, très vite ! La gestuelle des tondeurs est souple, légère, assurée et même élégante. Les brebis se laissent faire et tout se passe dans la plus grande des douceurs.


Les belles allégées de leur lourde laine, filent dans le pré en sautillant et semblent ravies d'avoir fait LE "régime express de l'année". La filière laine étant quasi inexistante en Corse, la laine est ensuite jetée et brulée mais une grande partie du produit des tontes sert à l'isolation et à l’époque elle servait pour rembourrer les matelas…


Vient enfin le moment heureux, privilégié de convivialité, de joie de se retrouver tous ensemble après une dure journée de labeur qui se terminera en agapes joyeuses autour de plats savoureux et traditionnels préparés avec amour et arrosés des meilleures A.O.C. régionales pour finir par "e paghjielle" e i "chjami e rispondi". (chants corses)

A toi Jean
Ah ! c'est sur, le Bonheur n'est-il pas dans le pré ?!

20 commentaires:

  1. Je n'ai jamais eu l'occasion d'assister à cela, cela doit être un grand moment! Par contre, j'ai pu voir une transhumance, c'est très impressionnant.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ! ma bretonne préférée comme je suis contente que tu sois venu ici dans mon p'tit coin corse :)
      Qui sait peut-être nous irons emsemble la prochaine fois ;) Hé ! Hé !
      A prestu e Basgi
      Pascaline

      Supprimer
  2. Si si le bonheur est dans le pré! et dans cette vie simple et laborieuse! Dommage que la laine soit brûlée. merci pour ce superbe reportage! Bisous. Marinou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marinou
      Le labeur et la fête sont de bons composants pour une vie pleine de bonheur ! ;)
      Quand à la laine, une histoire se profile pour changer cela.
      Mille bises et à bientôt
      Pascaline

      Supprimer
  3. Un superbe moment, merci pour ce superbe reportage !!!!!!
    Et avec toute cette laine, tu fais ta propre laine ?
    Excellente soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Asht,
      C'est un vrai plaisir pour moi de savoir que tu as passé un bon moment ici et reviens quand tu veux ! ;)
      Bonne soirée et à bientôt.
      Pascaline

      Supprimer
  4. hou là là tu me donnes un coup de blues avec nos 12 degrès, le plafond bas...m'en vais mettre mes chants corses, tiens! bises Pascaline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Virginie
      Le blues ça se chasse à coup de soleil dans le cœur et si ce dernier te dis de prendre la poudre d’escampette, viens par ici car on chantera ensemble !! :D
      Bises à toi et à bientôt
      Pascaline
      PS : tes poulettes vont bien et elles aussi chantent déjà en corse !! ;)

      Supprimer
  5. Que j'aimerais assister une fois à une tonte,encore plus après avoir vu tes photos
    J'aime cette convivialité après le travail

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Lotus,
      Si tu veux assister à cette tradition, il te faut venir vers la première quinzaine de mai.
      Et tu pourras chanter avec les bergers ! :D
      Bises
      Pascaline

      Supprimer
  6. Superbe billet, quel travail que la tonte de toutes ces bêtes.
    Tes photos et le texte qui les accompagne sont très beaux.
    Je t'embrasse.
    Domanne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Domanne,
      Je te remercie et sache que le plaisir est partagé.
      Prend soin de toi, aussi des bises et à bientôt.
      Pascaline

      Supprimer
  7. Dommage que les laines ne soient pas recyclés, mais c'est un joli reportage. Merci.
    Nathalie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Nathalie,
      Et oui, c'est bien dommage et ça me fend le cœur de savoir qu'il en est ainsi chaque année pour cette belle matière !
      Bises et à bientôt
      Pascaline

      Supprimer
  8. A côté de chez moi cela ne va pas tarder..j'ai toujours peur qu'ils soient blessés. Top ce reportage en tout cas.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Christine,
      Ne t'en fais pas trop les bergers sont des pros c'est une formalité pour les bêtes :)
      en tout cas je te remercie de ta visite.
      Bises et à bientôt
      Pascaline

      Supprimer
  9. Après l'effort, le réconfort ! Les traditions sont encore belles dans notre pays !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai Christelle ;)
      Quel beau pays nous avons !

      Supprimer
  10. Bien sur que le bonheur est dans le près, c'tte blague !!!

    RépondreSupprimer

Un grand merci à vous qui laissez ici un petit mot ou vos impressions. C'est avec un immense plaisir que je vous lirai.
N'oubliez pas de remplir le formulaire Nom/URL car les messages anonymes ne sont pas publiés.
Thank you so much for stopping by ! I love hearing from you and appreciate all of your comments. It's a real treat to read each one!
Bien à vous. Amitiés.
Pascaline

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...