Calvi, la mer, le soleil, ...

...une touche d'art contemporain, une pincée de vintage, un soupçon de bohème, et le charme désuet de cet appartement devient irrésistible.


Calvi a tour à tour été gênoise, aragonaise, occupée par les Allemands au XVIIIe siècle… L’amiral Nelson y a perdu un œil lors du siège de la citadelle en 1794, durant lequel les boulets britanniques ont quasiment détruit la ville. Aujourd’hui, la cité corse a retrouvé son calme et sa beauté. Entre mer et montagne, elle jouit du soleil quasiment toute l’année. 

Le tableau représentant New York vu du ciel, apporte une note urbaine au salon ouvert sur la baie de Calvi. Canapés et coussins gris, sur la cheminée en marbre, le parfum d’ambiance et la bougie aux parfums du maquis et est fabriquée exclusivement à partir de plantes corses. Je vous en parlerais c'est promis !

Les travaux de rénovation et de décoration, qui ont duré près de huit mois, ont été confiés à un architecte et à une décoratrice bien de chez nous. 


Le plateau de la table a été décoré de chiffres colorés peints au pochoir. Les pieds ressemblent à des battes de baseball. Suspension industrielle chinée. Les tomettes datant du XVIIIe proviennent de Provence.
Classique, l’appartement présentait des moulures et rosaces qui ont été entièrement restaurées par un staffeur bastiais. Au sol, un parquet en chêne blanchi a été posé pour agrandir l’espace. Beige rosé, blanc poudré, gris velouté… les couleurs choisies sont apaisantes. Dans la cuisine, on pourrait croire que les tomettes ont toujours été là, il n’en est rien ! Elles ont été chinées en Provence. Le vintage et le mélange des styles : empruntées à l’ère industrielle, les appliques d’époque côtoient consoles de charme et tableaux contemporains.


Parquet blond, couleurs tendres, l’appartement respire la sérénité. Une douce lumière apaise les ardeurs du soleil.


De longs rideaux de soie parent les fenêtres de chaque pièce, jouent dans la brise légère et apportent un côté aérien à l’appartement. lls rappellent les voiles des bateaux glissant sur la mer et que l’on distingue depuis les fenêtres du séjour en été. L’hiver, la cheminée d’origine, en marbre blanc, offre la chaleur d’un feu de bois et s’intègre parfaitement au décor. Esprit bohème pour savourer le thé, dans la fraîcheur d’une brise légère.

 

L’art contemporain est à l’honneur dans la belle entrée classique. 


Ouverte sur le coin repas, la cuisine a été réalisée sur mesure par un menuisier de la région. La table est entourée de chaises « DSW » signée Charles et Ray Eames, chinées à Avignon. Les tableaux hyperréalistes proviennent de la galerie Marie Ricco à Calvi.


Dans de douces tonalités de gris, la chambre parentale se fait discrète et romantique. Les coussins ont été taillés par la maîtresse de maison dans de vieux draps chinés.

 

Côté nuit, charme et féminité sont au rendez-vous. Romantique pour les parents avec une belle harmonie de gris, un fauteuil capitonné, un secrétaire et une tête de lit patinés. 

Plus fun pour les deux aînées, avec des aplats de couleur dynamiques et des motifs peints au pochoir. Une magnifique malle cabine faisant office d’armoire y côtoie le fauteuil « Swann » d’Arne Jacobsen. 


La chambre de la cadette, véritable univers de petite fille, décline des tons pastel très doux. 
De grands cercles de couleur apportent de la fantaisie à la chambre très féminine de l’aînée des filles. La malle cabine fait office de penderie. Tableau pop de Karen acheté à la galerie Marie Ricco à Calvi. 

À côté de la chambre parentale, la salle de bains carrelée de marbre noir vieilli en provenance d’Italie joue la carte du raffinement. La baignoire, sur mesure et entièrement recouverte des mêmes carreaux de marbre veiné de blanc, rappelle les bassins des thermes romains. Loin d’assombrir la pièce, le noir se fait chic et invite à la volupté. 


Habillée de marbre noir d’Italie, la salle de bains cultive la sophistication. Un bijou de voilage retient le rideau avec élégance. 

Par Claire Le Bouar - Photos : Christophe Madamour - Vu à Maison Deco

Coin farniente pour profiter du soleil, de la vue sur la baie et sur la citadelle. Comble du bonheur, un petit coin a été aménagé sur le balcon pour paresser avec vue sur le port et la baie de Calvi. Ainsi, loin du rythme effréné de la capitale, la famille peut se détendre, bercée par le clapotis de l’eau, le regard perdu vers l’horizon. 


Merci d'être passé nous voir, j'espère que cette visite privée sur Calvi vous a plu. 
A prestu ! Basgi a tutti.

3 commentaires:

  1. Fan depuis la première heure ! merci encore pour ce reportage l'appart est beau et en plus j'adore Calvi ! Bise A prestu

    RépondreSupprimer
  2. Fan aussi !!
    A prestu
    Basgi a tutti
    Pascaline

    RépondreSupprimer

Un grand merci à vous qui laissez ici un petit mot ou vos impressions. C'est avec un immense plaisir que je vous lirai.
N'oubliez pas de remplir le formulaire Nom/URL car les messages anonymes ne sont pas publiés.
Thank you so much for stopping by ! I love hearing from you and appreciate all of your comments. It's a real treat to read each one!
Bien à vous. Amitiés.
Pascaline

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...